top of page

Comment débuter en peinture à l'huile

Dernière mise à jour : 8 déc. 2020


A mes débuts dans l'apprentissage de la peinture, je n'y connaissais pratiquement rien. Depuis toute jeune, j'ai le goût du dessin, mais je ne m'étais jamais vraiment attelée à nourrir cette attirance.


Ce n'est qu'en 2016, où j'ai ressenti cette envie puissante de développer cette passion. J'ai donc commencé par acheter des toiles (en petit format, pour ne pas prendre de risque !) et de la peinture acrylique. Je ne connaissais pas encore les spécificités de chaque technique. C'est en avançant sur le chemin artistique, que j'ai appris et progressé.


Mes premières toiles ont donc été réalisées en acrylique. Facile d'utilisation, elle s'applique sur tous supports. De plus, le diluant principal de l'acrylique étant l'eau, il n'y a pas nécessité à utiliser des produits chimiques, que ce soit pour l'utilisation ou le nettoyage.


Ce n'est qu'un an plus tard que j'ai découvert la peinture à l'huile, à travers des vidéos YouTube. Je me suis procurée mes premiers tubes de peintures à l'huile et je me suis lancée.


Premier tableau, je prépare ma peinture sur ma palette, je commence à appliquer la première couche sur la toile, et là, c'est le drame !!! La peinture ne s'étale pas ! Mais oui, c'est normal, sans médium, c'est un peu compliqué ! Alors il est possible de peindre sans utilisation de diluant, mais ce sera un peu plus fastidieux, surtout pour peindre des fonds de toiles.


Vous l’aurez compris, la première chose à savoir est qu'il est fortement recommandé d'utiliser un médium à peindre, surtout si vous peignez de manière traditionnelle.

Le médium va faciliter l'application de la peinture en la liquéfiant, mais va aussi faciliter le travail de précision pour les détails. Il va également protéger les pigments et favoriser une conservation plus durable. Il existe plusieurs types de médium et différentes textures. Personnellement j'utilise le médium à peindre incolore de Pébéo. Le liquin est très bien aussi.


La caractéristique de la peinture à l'huile est son processus de séchage lent. Elle durcit au contact de l'air. Plus la couche est épaisse, plus le processus sera long. L'avantage, c'est que cela permet de réaliser de très beaux fondus et dégradés, de faire les mélanges de couleurs directement sur la toile et de rattraper les erreurs plus facilement !


Un point important à connaître aussi, c'est le principe du gras, sur maigre. Il consiste à appliquer une première couche de peinture très diluée et de continuer de manière successive avec des couches de plus en plus grasse. Cela permet d'éviter tout risque de craquelures.

Pour la peinture, il existe des coffrets avec différentes couleurs, cela est moins onéreux que d'acheter des tubes à l'unité.


Concernant le matériel, vous pouvez débuter sur des châssis entoilés de premiers prix, que l'on trouve dans tous les magasins de décoration.


Personnellement, j'ai commencé avec la marque Pébéo, qui est plutôt pas mal, même si cela reste du bas de gamme.

Puis j'ai découvert la marque Winsor&Newton. C'est une peinture de bonne qualité qui permet d'obtenir de belles oeuvres.

Ayant progressé dans ma pratique, il y a peu de temps, je me suis dis, pourquoi ne pas essayer une gamme au dessus. J'ai donc opté pour la marque Rembrandt. Et je n'ai pas été déçue du résulat ! Certes, le prix est plus onéreux, mais la qualité des pigments est meilleure, et le rendu atteint un niveau supérieur. La texture est plus fine, plus agréable à travailler, et le rendu est plus soyeux, plus intense et lumineux. On voit vraiment la différence.


Quant aux pinceaux, il existe des modèles variés. Chacun se différencie selon la texture du poil, sa taille et sa forme. Vous trouverez facilement votre bonheur sur internet ou dans les magasins de bricolage.

Maintenant que vous êtes équipé, il faut démarrer ! Alors là, deux techniques s'offrent à vous :



. La technique traditionnelle des grands maîtres :


- Appliquer une première couche colorée ou blanche, selon le sujet que vous peignez (laisser sécher).


- Réaliser d'abord une esquisse légère (étape non obligatoire).


- Puis la mise en couleur se fait par superposition de couches très fines. Il faut attendre que la première couche soit bien sèche, avant d’appliquer les couches suivantes.


- Les touches finales, pour donner encore plus d'intensité, se font avec des glacis* pour amener plus de brillance et de réalisme à votre tableau.


*technique qui consiste à appliquer une très fine couche de peinture, presque transparente, sur une couche déjà sèche. Cela intensifie la couleur et crée une impression de profondeur.



Technique « Alla Prima » :


Terme italien qui signifie « au premier coup ». Comme son nom l'indique, il s'agit ici, de réaliser son tableau en une seule séance, sans couches successives, sans temps de séchage.


On procède en superposant des teintes de couleur dans le frais, sans forcément les mélanger.


C'est une méthode spontanée, qui demande une grande maîtrise du pinceau et des couleurs.


Deux techniques totalement différentes, pour un rendu tout à fait grandiose, si l'on en maîtrise les subtilités !


Avec de la pratique et beaucoup d'amour, on atteint l'excellence !


A vos pinceaux !!


Coffret peinture Wintor&Newton :




77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page